SOUS MENU

Sacha Fenestraz empêché d’exploiter son potentiel à Spielberg

23-09-2018

 

Sacha Fenestraz a enregistré deux abandons en trois courses à Spielberg en Formule 3 Europe. Percuté par ses adversaires, le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit n’a pu exploiter son potentiel et se tourne vers la finale du championnat avec détermination.

 

D’une montagne à l’autre, du massif de l’Eifel aux montagnes de Styrie, Sacha Fenestraz espérait gravir un sommet sur le tracé du Red Bull Ring, deux semaines après avoir signé deux probants top 10 au Nürburgring. « Nous n’avons rien à perdre et notre objectif sera donc très simple : nous avons retrouvé notre place dans le top 10 au Nürburgring et il nous appartient de faire de nouveaux progrès et de réduire l’écart qui nous sépare du top 5 lors des deux derniers meetings. C’est à nous de faire ce qu’il faut pour atteindre nos objectifs dès l’Autriche », déclarait le jeune Français avant les essais libres.

 

9e des essais libres, à 35 centièmes de l’homme fort de la Formule 3 Europe, Mick Schumacher, Sacha a retrouvé le top 10 tant convoité lors des entraînements du Red Bull Ring. Mais il n’est pas parvenu à exploiter son potentiel lors des premières qualifications qu’il a bouclées en 13e position. « On était dans la bagarre en essais libres, mais il y avait encore beaucoup de travail à faire sur la voiture et un peu sur mon pilotage. Sincèrement, il n’y a pas grand-chose à dire sur les qualifications : on manquait de vitesse dans les virages rapides et on ne pouvait pas jouer les premières lignes », explique Sacha.

 

En course, la pluie et le froid ont engourdi le pilote de l’Équipe de France FFSA Circuit qui a glissé à la 16e place au départ. Sur une piste piégeuse, Sacha a donné un nouvel aperçu de son talent pur en gagnant plusieurs places au prix de manœuvres exécutées avec maîtrise et sang-froid. 11e à l’arrivée à une seconde du top 10, Sacha pouvait nourrir quelques regrets malgré sa rapidité intrinsèque. « J’ai pris un très mauvais départ, le premier de l’année... C’est dommage car la voiture était rapide et les conditions me plaisaient », reconnaît le jeune pilote français. « Sur la fin, j’ai eu un peu de mal avec les pneus car la piste séchait et ils se dégradaient, mais c’était encourageant malgré un résultat brut décevant ».

 

Qualifié au 7e rang de la deuxième course, Sacha a repris sa marche en avant en pointant à la 6e place au sortir du premier virage. Il a harcelé Jonathan Aberdein pour le gain de la 5e place, mais a dû couper son élan lorsque la voiture de sécurité est entrée en piste. Réduisant les écarts à néant, la neutralisation a mis Sacha sous la menace de plusieurs prétendants au titre qui tentaient de conserver leur chances au championnat. Arrivés à trois de front avec Ticktum et Daruvala, Sacha a été percuté par le Britannique dans le dernier tour. Voiture sévèrement endommagée, il a abandonné sur place. « C’est la plus grande déception du week-end. J’ai eu un problème d’accélérateur et je tentais de trouver une solution, mais je n’ai pas assez pris soin de bien garder mes pneus en température derrière le safety car », révèle Sacha, « J’ai perdu de l’adhérence et les autres ont pu m’attaquer. Je n’ai pas vu qu’on était trois de front, Ticktum était pris en sandwich, il m’a mis un coup de roue et c’était fini. C’est un incident de course malheureux qui nous a coûté cher ».

 

Sacha a pris un envol agressif lors de la 3e et dernière manche autrichienne. Passé de la 11e à la 9e position, il était de nouveau bousculé au cœur du peloton et finissait par abandonner sur bris mécanique. « Nous avons détecté un problème avec le différentiel sur la grille. Il a fallu ouvrir l’auto pour tenter de réparer. J’ai pris un bon départ, mais j’ai rapidement galéré car le différentiel me forçait à lever le pied par endroits, j’avais énormément de survirage. Et puis, la suspension a cassé, c’était la fin. À Hockenheim, pour la finale, je ne sais pas trop à quoi m’attendre car je n’y ai jamais roulé en F3. Si on trouve les bons réglages tout de suite et que rien ne vient perturber notre week-end, on pourrait finir l’année sur une bonne note ! » conclut le pilote de l’Equipe de France FFSA Circuit.

 

 

Sacha FenestrazF3 EuropeSpielberg, 22-23 septembre

 

Course 1

Position sur la grille : 13e

Résultat : 11e

 

Course 2

Position sur la grille : 7e

Résultat : Abandon

 

Course 3

Position sur la grille : 11e

Résultat : Abandon

 

 

>> Championnat : 1. Schumacher 329, 2. Ticktum 280 11. Fenestraz 115 points

 

Prochaines courses : 13-14 octobre, Hockenheim (Allemagne)

 

 

Sacha Fenestraz en bref : Né le 29 juillet 1999 à Annecy – Membre de l'Équipe de France FFSA Circuit 2018 – ​Programme 2018 : Championnat d'Europe de Formule 3 FIA

 

Palmarès :

 

- 2017 : Vainqueur de la Formule Renault Eurocup – 7e du Grand Prix de Macao

 

- 2016 : 5e de la Formule Renault Eurocup (2e rookie)

 

- 2015 : Vainqueur du Championnat de France F4 Junior​

 

Créée en 2000 pour accompagner les meilleurs espoirs tricolores vers le haut niveau, l'Équipe de France FFSA Circuit a accueilli dans ses rangs plusieurs grands noms du sport automobile national et international : Sébastien Bourdais, Loïc Duval, Romain Grosjean, Jules Bianchi, Jean-Éric Vergne, Pierre Gasly… Placée sous le capitanat de Jean Alesi, l'Équipe de France FFSA Circuit 2018 est composée de Sacha Fenestraz.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De CourseGT2iRavenol