SOUS MENU

Débuts tonitruants pour Elliott Vayron et les Juniors de la FFSA Academy

18-03-2018

L'idée de réunir plusieurs espoirs du karting français avec du matériel identique pour tous et géré par la FFSA Academy, pour un budget maîtrisé, continue de connaître un grand succès. L'épreuve d'ouverture du Championnat de France Junior, qui vit en 2018 sa deuxième édition, a confirmé tous les atouts de cette compétition visant à former et à détecter les meilleurs pilotes. Sur le circuit du Mans resté sec tout au long du week-end, Elliott Vayron a remporté de main de maître la préfinale comme la finale. Macéo Capietto et Pierre-François Duriani l'ont accompagné sur le podium. Cette première course a aussi été marquée par la présence de la chaîne TF1, venue effectuer un reportage qui sera diffusé à l'occasion de l'épreuve inaugurale du Championnat du Monde de Formule 1 en Australie.

19 pilotes étaient présents sur la grille de départ. Au Mans, tout le staff de la FFSA Academy avait une pensée pour Joran Leneutre et Maxime Dufour, forfaits pour raisons médicales. Remis in extremis, Elliott Vayron a finalement pu rejoindre ses petits copains, faisant preuve de beaucoup courage, ce qu'il confirmera durant la course...


Un Championnat très ouvert


L'épreuve débutait avec la magnifique pole position réalisée par Doriane Pin, seule féminine engagée ! Avec 15 pilotes groupés en moins de cinq dixièmes, le Directeur Technique National Christophe Lollier se montrait ravi de la préparation du matériel. “L'équipe de la FFSA Academy et notre partenaire Tony Kart France ont fait de l'excellent travail. Les écarts sont négligeables entre chaque ensemble Exprit-Vortex OK-Junior. C'est vraiment aux pilotes et au talent de chacun de faire la différence. En outre, les débriefings réguliers avec l'équipe d'assistance et nos moniteurs de pilotage diplômés leur permettent de progresser pour se mettre à la hauteur des meilleurs. Je remarque en tout cas que le niveau est excellent et que ce Championnat de France Junior s'annonce encore plus serré qu'il ne l'était l'an passé.”

Le week-end ne cessera de confirmer les dires du DTN, d'autant qu'aucun ennui mécanique ne sera à déplorer !


Le premier round pour Vayron

Tous déterminés à briller d'entrée, les académiciens n'ont pas amusé le terrain durant les manches de qualification du samedi et certains y ont laissé quelques plumes dans des accrochages, pendant que les premières pénalités tombaient pour spoiler décroché. Mathéo Cochet remportait la première manche devant Evan Spenle, mais ils étaient tous deux éliminés dans un accrochage dans la seconde. William Nicouleau s'imposait cette fois au détriment de Mathys Jaubert et Elliott Vayron. Ce dernier faisait la bonne opération du jour en se portant en tête au cumul.
Elliott exploitait magnifiquement sa première ligne sur la grille de départ de la préfinale, puisqu'il s'envolait vers un premier succès mérité. Derrière, on assistait à un incessant changement dans la hiérarchie. Tout s'accélérait en fin de course, avec un accrochage entre Mathys Jaubert et Doriane Pin, alors qu'ils étaient en lutte pour la 2e place. Evan Spenle, Sacha Maguet et William Nicouleau avaient à peine le temps de se réjouir de leurs belles places d'honneur qu'ils étaient pénalisés à cause du spoiler. Mathis Poulet récupérait la 2e place devant Macéo Capietto, Tom Uzan, Craig Tanic et Damyen Droux.


Victoire à 11 ans et demi !

Nous n'étions pas au bout de nos surprises, puisque la finale allait donner lieu à un top-5 encore bien différent. Sauf pour Elliott Vayron, toujours aussi impérial en tête de la course. Originaire de Thiais (Val-de-Marne) en région parisienne, le vainqueur de la Coupe de France Minime 2016 a réalisé un impressionnant sans-faute malgré la pression à seulement 11 ans et demi. Une sacrée performance pour le plus jeune du groupe de la FFSA Academy !

Derrière Elliott, Macéo Capietto a lui aussi réussi à se mettre à l'abri du groupe de chasse survolté, afin d'aller chercher une brillante 2e place. En revanche, la dernière marche du podium a donné lieu à bien des convoitises. Une bonne demi-douzaine de pilotes a cru en leurs chances et c'est finalement Pierre-François Duriani qui faisait de justesse la différence face à Tom Uzan et Doriane Pin, en plus de réaliser le meilleur tour en course.
Damyen Droux se classait 6e devant Xavier Duvignau et William Nicouleau, qui ont fini roue dans roue. Lukas Papin et Mathis Poulet ont complété le top-10 au détriment de Hugo Besson. Des pénalités ont privé Cochet, Maguet et Jaubert de meilleurs résultats, tandis qu'Evan Spenle ne gardera pas à un excellent souvenir de son week-end alors qu'il était l'un des plus rapides en piste.


Rendez-vous pour la deuxième épreuve du Championnat de France Junior avec la FFSA Academy les 7 et 8 avril 2018.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYLADFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De Course