SOUS MENU

Hiérarchie indécise pour l'ouverture du Championnat de France Junior Karting

17-03-2018

La première journée du Championnat de France Junior Karting a confirmé ce que l'on pressentait à l'issue des nombreuses séances d'essais qui ont précédé l’épreuve d’ouverture organisée sur le circuit international du Mans: des écarts extrêmement réduits entre les pilotes ! En cette saison 2018, la hiérarchie s'annonce donc indécise dans cette compétition parfaitement gérée par la FFSA Academy.

Après une première édition passionnante, la saison 2 du Championnat de France Junior de la FFSA Academy a de nouveau réuni un plateau d'une vingtaine d'espoirs attirés par les avantages de cette série de cinq épreuves: formation de qualité, encadrement professionnel, matériel compétitif, circuits de référence et niveau relevé. Sans oublier la dotation, qui offrira diverses possibilités aux meilleurs: participation au Trophée Académie CIK-FIA, participation au Championnat du Monde OK-Junior dans une structure professionnelle, intégration en équipe de France Espoirs Karting ou, selon l'âge, dotation pour évoluer en Championnat de France F4.

Doriane Pin la plus rapide aux chronos
Au Mans, les essais libres du vendredi 16 mars ont permis aux pilotes de découvrir diverses conditions de piste. Si les pneus pluie étaient de sortie en début de journée, les slicks ont fini par les remplacer. Comme la hiérarchie, les prévisions étaient indécises le samedi, mais le temps est finalement resté sec pour les essais chronométrés, comme pour les deux manches de qualifications. Seule féminine engagée, Doriane Pin se permettait de réaliser d'entrée la pole position en 55”908, mais avec seulement 24 millièmes d'avance sur Mathys Jaubert et 36 sur Elliott Vayron.
Comme après chaque roulage, les pilotes étaient pris en mains par les moniteurs de la FFSA Academy: Anthoine Hubert, Michel Peurière, Didier Blot et Malo Olivier. Débriefings, analyses des acquisitions de données, corrections des défauts, conseils... tout est passé au crible pour permettre aux jeunes de progresser.

Mathéo Cochet prend les devants

Parti cinquième derrière Craig Tanic, le Champion de France Cadet 2016, Mathéo Cochet sortait le grand jeu dans la première manche, confirmant ses excellents temps réalisés lors des essais libres du samedi matin. Après une lutte de tous les instants, Cochet coupait l'arrivée en vainqueur, avec Evan Spenle et Tom Uzan dans ses roues. Damyen Droux, Elliott Vayron et Doriane Pin complétaient ce top-6 groupé en seulement 6 dixièmes. Preuve de l'intensité de la bagarre, qui ne pouvait que ravir Christophe Lollier, Directeur Technique National FFSA, qui n’a rien manqué du spectacle offert par les pilotes.

Au tour de William Nicouleau

La deuxième manche débutait par un accrochage, éliminant d'entrée trois favoris: Cochet, Spenle et Droux. La course changeait donc de visage, mais les duels restaient toujours aussi nombreux et intenses à tous les niveaux. Cette fois, William Nicouleau parvenait à prendre l'avantage, laissant le peloton de chasse en découdre. Mathys Jaubert finissait par faire la différence face à Elliott Vayron et Mathis Poulet.
Déçu de n'avoir pu réaliser un meilleur chrono le matin, Sacha Maguet s'octroyait une cinquième place plus en rapport avec ses ambitions, avec quelques longueurs d'avance sur Craig Tanic. Au cumul des deux manches, Vayron s’est finalement montré le plus régulier et a gagné sa place en pole position pour la préfinale du dimanche devant William Nicouleau, Mathys Jaubert, Doriane Pin et Mathis Poulet, lui aussi en progression.

Cochet, Spenle et Droux, qui ont perdu de précieux points, auront à coeur de remonter lors de la phase finale qui promet du spectacle sur le magnifique circuit sarthois de 1395 mètres.


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYLADFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De Course