SOUS MENU

Et de 4 pour Collet, et de 2 pour Leclerc

08-09-2018

A Magny-Cours, le Championnat de France F4 a produit deux courses de très grande intensité, avec de multiples rebondissements. Parti de la pole position, Caio Collet a dominé la Course 1 du samedi matin devant Théo Pourchaire, impérial chez les Juniors. L’après-midi, Arthur Leclerc remportait son deuxième succès de la saison après une belle course d’attaque. Les adversaires directs de Collet au championnat de la FFSA Academy doivent absolument réagir, dès la Course 3 du dimanche, s’ils ne veulent pas laisser filer le Brésilien vers le titre.


Dans le cadre de la fameuse série GT FFSA, le Championnat de France F4 a largement contribué au spectacle proposé samedi sur le circuit de Magny-Cours. Dans la Course 1, le poleman Caio Collet s’est rapidement retrouvé sous la pression d’Ugo De Wilde, Théo Pourchaire et Adam Eteki, ses principaux rivaux dans la course au titre. Mais le Brésilien a su creuser l’écart. “J’étais très satisfait du rythme que j’ai réussi à tenir en course. J’étais de plus en plus rapide au fil des tours. J’avais travaillé dans ce sens aux essais et ça a payé,” a commenté Collet. Le Brésilien a enfoncé le clou avec le meilleur tour en course.

Pourchaire assure derrière Collet

Seul Théo Pourchaire, classé 2e, a su maintenir un écart raisonnable, après que son duel avec Ugo De Wilde a tourné court suite à l’abandon de ce dernier. Derrière, Ulysse De Pauw avait perdu plusieurs places avant les affrontements des premiers tours, pendant que Arthur Leclerc tentait de refaire son retard pris suite à quelques problèmes survenus durant les essais. Parti 10e, le Monégasque remontait en 4e position derrière un régulier Adam Eteki, qui s’offrait un nouveau podium. L’Allemand Esteban Muth complétait le top-5, non sans avoir surveillé le superbe retour d’Ulysse De Pauw, classé 6e avec deux Juniors dans ses roues: O’Neill Muth et Reshad De Gerus.

La coupe pour Arthur Leclerc des mains de Charles


Comme le règlement le prévoit, les 10 premiers échangeaient leur place pour la Course 2. On retrouvait donc Matéo Herrero en pole position devant Sacha Lehman. Ce dernier manquait totalement son envol et chutait rapidement dans la hiérarchie. Herrero bouclait le premier tour en tête, avec Reshad De Gerus dans son aspiration. Théo Pourchaire rentrait au stand et abandonnait suite sur problème mécanique.

Très bien parti, Arthur Leclerc prenait le leadership du peloton de chasse devant Adam Eteki, Ulysse De Pauw et Esteban Muth. Caio Collet se faufilait pour émerger en 7e position après un gain de trois places. Dans le troisième tour, Shihab Al Habsi, Baptiste Moulin et Romain Boeckler devaient renoncer suite à un accrochage, lequel entraînait la sortie de la voiture de sécurité.


Après ce début de course déjà très animée, les dépassements reprenaient de plus belle au restart. A force de se montrer pressant dans le sillage de Herrero, De Gerus finissait par trouver l’ouverture. Leclerc l’imitait à son tour et se mettait en chasse du leader, qu’il passait dans l’ultime boucle !

Ce fut une super course. C’est dommage d’avoir manqué la qualif, car j’étais très rapide dès la Course 1, en passant de la 10e à la 4e place. La Course 2 s’annonçait difficile depuis ma 7e position sur la grille. Mais j’ai pris un excellent départ et j’ai tout donné pour rattraper De Gerus en fin de parcours et le passer juste avant l’arrivée. Sur le podium, ce fut génial de recevoir la coupe des mains de mon frère Charles,” avouait Arthur.

Reshad De Gerus se consolait avec la victoire en Junior et Ulysse De Pauw coupait la ligne d’arrivée en 3e position. Avec encore un meilleur tour à son actif, Caio Collet effectuait une bonne opération au championnat en revenant 4e devant son rival belge De Wilde, auteur d’une brillante remontée de 10 places. En difficulté lors du restart, Adam Eteki s’est contenté de la 8e position derrière les deux pilotes de la première ligne, Herrero et Lehman.

Le collège des commissaires sportifs a infligé une pénalité pour conduite anti-sportive à Ulysse De Pauw, qui devra s’élancer de la dernière place dans la Course 3 du dimanche.

Horaire de la Course 3 : Dimanche 9 septembre à 10h55


 

 
RENAULT SPORTPAYS DE LA LOIREConseil Regional SARTHELE MANS METROPOLEMINISTERE DU SPORTLE MANS SUDKUMHORENAULT SPORT ACADEMYFFSAFFSA TVRENAULTMESSAGEFIA 2017 INTERNATIONAL SERIESF4 Championnat de France JuniorLigne De CourseGT2iRavenol